Actu D2L'Actu

D2 féminine : où en est-on ?

By 25/03/2020 avril 22nd, 2020 No Comments
Suspendu temporairement en raison de la pandémie de COVID-19 sévissant sur le territoire français et au-delà, le championnat de D2 féminine arrive presque à son terme. 6 rencontres doivent encore être disputées, assez pour déterminer l’avenir de certaines formations. Décryptage.

Groupe A : Ici c’est Issy, Bergerac vers la DH

Si le championnat n’est pas terminé, le groupe A a déjà probablement trouvé son nouveau champion. En tête du classement avec 41 points, soit 12 d’avance sur son poursuivant Bergerac, le club d’Issy-les-Moulineaux est à trois matchs de la remontée en D1. La formation francilienne pourrait bel et bien retrouver l’élite, qu’elle a quittée en 2015.
Mathématiquement, seules les trois premières équipes ont déjà assuré leur maintien dans l’antichambre de la D1. Dans les faits, trois équipes semblent réellement menacées par la relégation en Régional 1 (Ex- Division d’Honneur). Si Bergerac, avec 0 points semble déjà condamné, les deux voisins, Toulouse et Albi peuvent encore espérer se sortir d’affaire. Séparées d’un point seulement au classement, les deux écuries occitanes vont devoir travailler d’arrache-pied pour conserver leur place en D2.

Équipe
Points
Joués
Gagnés
Nuls
Perdus
Dif
1. Issy
41
16
13
2
​1
44
2. Rodez
29
16
8
5
3
23
3. Saint-Malo
29
​16
9
2
5
8
4. Nantes
28
​16
8
4
4
17
5. Montauban
28
​16
8
4
4
13
6. Orléans
26
​16
8
2
6
9
7. Brest
25
​16
7​
4
5
2
8. La roche/Yon
23
16
​7
2
7
2
9. St. Maur
20
​16
6
2
8
-1
10. Albi
12
​16
​3
3
10
​-23
11. Toulouse
11
​16
3
2
11
-30
12. Bergerac
​16
16
-64

Groupe B : Le Havre, Saint-Etienne et Lille, le trio de tête

A l’inverse du groupe A, le groupe B est on ne peut plus indécis. Les trois premières formations se tiennent dans un mouchoir de poche. Séparées au plus par 4 points, les équipes du trio de tête se livrent un combat sans relâche pour la montée.
Renforcé lors du mercato hivernal par les arrivées de deux joueuses universitaires américaines, le projet havrais s’affiche plus que jamais ambitieux. Cette saison pourrait concrétiser les efforts consentis au développement d’une section féminine, qui a manqué d’une marche l’élite en 2019.
En queue de peloton tout reste également à faire. Seulement 10 points séparent le premier relégable (Amiens) du 6ème (Evian). Sauvé de justesse l’an passé, le RC Saint-Denis a cette fois-ci probablement déjà scellé son avenir en Régional 1.

Équipe
Points
Joués
Gagnés
Nuls
Perdus
Dif
1. Le Havre
40
16
13
1
2
26
2. St. Étienne
37
15
11
4
3
27
3. Lille
33
15
10
3
2
13
4. Yzeure
28
15
9
1
5
18
5. Nancy
26
15
7
5
3
9
6. Evian
20
​16
6
2
8
6
7. Vendenheim
19
​16
5
4
7
-6
8. Grenoble
15
16
4
3
9
-17
9. Arras
14
​15
3
5
7
-2
10. Nice
14
​16
​3
5
8
​-25
11. Amiens
10
15
3
1
11
-15
12. St. Denis
5
​16
​1
2
13
-34

Auteur.e.s